L'activité

L’intervention de Prospheres dirigeants chez CMG a démarré en octobre 2017. À cette date, le groupe gérait 23 salles de fitness à Paris et en région parisienne sous la marque CMG, 29 salles en infogérance au sein d’entreprises, une école de formation des coachs sportifs, animés par environ 600 salariés. CMG se positionnait sur le segment milieu de gamme du marché du fitness entre la myriade de nouveaux acteurs low-cost et les quelques clubs haut de gamme.

Contexte et objectif de la mission

En 2017, la société réalisait un chiffre d’affaires de 40 millons d’euros et dégageait un déficit opérationnel.
Les actionnaires, un fonds d’investissement et Club Med, ont initialement mandaté Prospheres dirigeants pour épauler la direction à restructurer cette entreprise et la ramener à l’équilibre financier dans la perspective d’une cession.

Succès et transformation

Face à la défaillance de la direction en place, Prospheres dirigeants conserve seul le mandat social de la société 3 mois après son arrivée, en décembre 2017.

Déployant son approche originale et audacieuse, après avoir analysé le modèle économique de CMG et écouté attentivement les comportements des clients fidèles à CMG, des clients qui avaient quitté CMG et un panel de parisiens désireux de s’inscrire dans un club, Prospheres dirigeants a mené une politique qualitative répondant aux attentes subtiles d’un positionnement milieu de gamme.

Ceci incluait des mesures d’adaptation de l’offre. Ceci requerrait également une profonde réorganisation de l’entreprise dont un important plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) visant avant tout une meilleure adéquation entre le temps de travail rémunéré des coachs sportifs salariés et l’activité prestée aux abonnés des clubs. Ce plan a également conduit à ajuster les fonctions support aux vrais besoins de création de valeur pour les clients et réduire les superpositions de management.

Dans le même temps, les patrons de club se sont vu confier la pleine responsabilité de la gestion de leur site incluant notamment la satisfaction des clients, la performance économique, la fonction commerciale, les ressources humaines et l’entretien avec un maximum d’autonomie tout en leur assurant un accompagnement managérial adéquat.

La politique menée par Prospheres dirigeants a permis à CMG de retrouver un résultat équilibré que le groupe n’avait pas connu depuis plusieurs années.

Revendue en 2019 à la société Ken Group, un acteur du fitness parisien haut de gamme, Prospheres dirigeants a terminé sa mission en octobre 2019 après avoir accompagné les repreneurs pendant quelques mois.